Le petit visiteur du mois d’Août ,

le voici

avec son ombrelle toute bellle,

son petit air de rien

il a encore le goût des fleurs et aussi

la chanson du vent doux sur les lèvres,

 

 

et c’est lui mon dernier modèle d’aquarelle.

Doucement il s’avance,

ne pas faire fuir l’oiseau

sinon

il perdra la clé de l’été…

Déjà,

dans le bois on prépare l’or et la rouille,

si vite,

on aura traversé …

 

« Auguste »

aquarelle

sur papier 

30/30 cm