Idéogramme ,

pour le goût du mystère , bien sûr .

 

Alors de quoi s’agit-il ?

Je vous aide.  il peut être noir, blanc, vert, il réchauffe l’hiver, tout aussi bien qu’il parfume le désert, il parle toutes les langues …

Et aussi, il a toutes les couleurs de l’ambre et aime la porcelaine, mais pas seulement.

Trouvé ? c’est le thé bien sûr !

Le thé et moi, c’est une longue histoire … comme pour vous peut être. Je ne me souviens plus de ma « première gorgée de thé » . mais à chaque fois, je suis assaillie d’impressions floues et multiples  .  C’est tout un jardin de parfums, tout un livre d’images, de visages, de paysages qui font signe.  Le thé accomplit la magie du souvenir.

C’est un moment toujours très doux . Celui des jours heureux  et apaisés.Celui que l’on partage sans modération .

C’est peut être de là, que vient mon amour pour l’objet « théière ».

si fascinant .

La théière protéiforme,

lignes courbes, chaleureuses, aiguës, épurées ou complexes, classiques ou design .

La théière intemporelle et facétieuse, mais toujours avec ce je ne sais quoi d’  enveloppant ,  de tendre comme un cocon. Magie de l’objet si inséparable de sa fonction.

Une théière c’est plus qu’une théière, n’est ce pas ?

Un petit tour dans ma collection … juste pour gôuter . Pour en savoir plus il faut aller les visiter sur les sites Etsy 

ou

Empreintes. qui m’a fait la surprise de mettre en avant mes « bébés » dans leur sélection sur le thème du thé. Et je vous confie un secret, bientôt une nouvelle création…

Pour prolonger un peu notre rendez vous, je vous propose de partager avec moi un instant Thé, avec cette recette que j’aime beaucoup. Un ami voyageur m’avait fait goûter ce thé particulier et j’ai adoré.

Voici les ingrédients pour une personne :
  1. 20 cl de lait.
  2. 20 cl d’eau.
  3. 1 cuillère à soupe de bon thé noir.
  4. 1/2 bâton de cannelle.
  5. 2 gousses de cardamone.
  6. 2 clous de girofle.
  7. 2 grains de poivre.
  8. 1 bonne cuillère à café de sucre.

Faire chauffer sans bouillir le lait, les épices et le sucre, laisser infuser 5 minutes hors du feu. Dans un autre casserole, faire bouillir l’eau et infuser 5 minutes le thé.                Verser le thé sur le lait, filtrer et déguster… 

(recette empruntée ici )

Une petite histoire de thé, 

et tout un voyage sur ce joli blog . qui dévoile bien des secrets sur notre boisson préférée .

en attendant d’autres moments à partager

chez Morpho Bleu !

« Les chemins du paradis passent par une théière « 

proverbe anglais, n’est il pas !